• Les fils Amants...

    Aurais-je le temps, le courage...il faudrait, il faudra...Ce n'est pas l'envie qui me manque. Aimy m'y pousse, voudrait m'aider

    =======

    Tout d'abord, je souhaite la Bienvenue dans mon espace à vous lectrices ou lecteurs. 

    Je remercie mon ex compagnon Yahto sans qui ma Vie aurait été un banal fleuve tranquille. Nous nous sommes redonnés nos libertés et chacun de son côté file à nouveau sur les bras de son affluent. Lui avec Chimalis, moi avec Aimy, la Maman de Chloé. Ce qu'il y a de bien à être hédoniste c'est, qu'avant tout, il y a l'Amour des Autres sans que puissent naître jalousie ou défiance. Tout ce monde vie en harmonie dans un bien être continuel.

    Je n'ai pas la prétention de savoir écrire mais je pense avoir des choses à dire. Alors vous trouverez ici des textes qui, je l'espère, vous intéresseront.

    SOMMAIRE

     

    1. Des espoirs... (Yahto - 2 mai 2014)
    2. Par delà les nuages, il y a de l'espoir - (Chimalis - 5 mai 2014)
    3. Quand l'intelligence des Coeurs nous achemine vers le Bonheur...(5 mai 2014)
    4. La monogamie du Coeur, une réflexion partagée...(6 mai 2014)
    5. Une nouvelle arme contre la pornographie : l'IRM (10 décembre 2014)
    6. Georges, lettre à un Être merveilleux.(2 janvier 2015)
    7. Se réveiller ou dormir ?(11 janvier 2015)
    8. Quand les minorités agissantes voudraient…(9 février 2015)
    9. 50 nuances ou une belle escroquerie!(14 février 2015)
    10. Regard rapide sur ce net...(20 février 2015)
    11. VIEILLIR EN BEAUTÉ…(16 octobre 2015)
    12. Dualités qui ne fond (t) qu’une... (Yahto)

     

     

     

  •  

     

    VIEILLIR EN BEAUTÉ…

    Vieillir en beauté, c’est vieillir avec son Cœur;

    Sans remord, sans regret, sans regarder l’heure;

    Aller de l’avant, arrêter d’avoir peur;

    Car, à chaque âge, se rattache un Bonheur.

     

    VIEILLIR EN BEAUTÉ…

     Vieillir en beauté, c’est vieillir avec son corps;

    Le garder sain en dedans, beau en dehors.

    Ne jamais abdiquer devant un effort.

    L’âge n’a rien avoir avec la mort.

     

    VIEILLIR EN BEAUTÉ…

    Vieillir en beauté, c’est donner un coup de pouce

    À ceux qui se sentent perdus dans la brousse,

    Qui ne croient plus que la vie peut être douce,

    Et qu’il y a toujours quelqu’un à la rescousse.

     

    VIEILLIR EN BEAUTÉ…

    Vieillir en beauté, c’est vieillir positivement.

    Ne pas pleurer sur ses souvenirs d’antan.

    Être fier d’avoir des cheveux blancs,

    Car, pour être heureux, on a encore le temps.

     

    VIEILLIR EN BEAUTÉ…

    Vieillir en beauté, c’est vieillir avec Amour,

    Savoir donner sans rien attendre en retour;

    Car, où que l’on soit, à l’aube du jour,

    Il y a quelqu’un à qui dire bonjour.

     

    VIEILLIR EN BEAUTÉ…

     Vieillir en beauté, c’est vieillir avec espoir;

    Être content de soi en se couchant le soir.

    Et lorsque viendra le point de non-recevoir,

    Se dire qu’au fond, ce n’est qu’un au revoir.

     

    Auteur(e) anonyme (impensable!)

     Et n'oubliez pas certaines, certains...

    VIEILLIR EN BEAUTÉ…

     ...Alors au lieu de vous prélasser dans l'insatisfaction, la frustration, l'envie, le désœuvrement pensez donc à VIVRE et à réfléchir à ce que vous avez sous la main et non à l'impossible, aux futilités, à toutes celles et tout ceux qui vous mentent et se mentent !

    Puis comme nous y sommes POUR VOUS...(très beau montage)

     

     À TOI MA SUPERBE,

    JE T'AIMEEEEEEEEEEEEEEEE...Mille Caresses et que tu sais VIVRE et nous faire VIVRE !

    VIEILLIR EN BEAUTÉ…

     

    Commentaires

    1
    Vendredi 16 Octobre 2015 à 08:18   Supprimer le commentaire
     
    Magnifique poème et oui bien dommage qu'il soit anonyme!!!
    C'est tellement vrai, d'ailleurs un jour à une de mes petites filles qui me traitait de vieux je lui ai répondu qu'un jour à elle aussi il y aurait un petit con qui la traiterait de vieille. J'espère qu'elle a bien compris ce que je voulais lui dire!!!!
    Bisous mes Drôles de Dames
     
    2
    Samedi 17 Octobre 2015 à 20:31   Supprimer le commentaire
     
    Belle Philosophie de vie que de vieillir en beauté, pas toujours simple a tenir. J'aime beaucoup ton article.
    Brel, ils sont pas beaucoup comme lui, à parler de la vie de la mort comme lui, c'est mon favori.,
    Amitiés

     

    aucun commentaire
  •  Je voudrais apporter ma pierre à deux édifices en référence à deux articles parus sur des blogs amis:

    Je cite un extrait:

    « À force de voir toujours la même personne cela devient banal et n’est plus « attractif ». Une femme doit savoir se faire désirer distiller ses apparitions au compte-gouttes. »

     

    Hors contexte lu au pied de la lettre : Que va dire Yahto de voir toujours la même femme dans son lit depuis euhhhhhhhhh…. « Quand on aime on ne compte pas! » Quant à mes apparitions il y a longtemps que je ne compte plus ses (ces, les) gouttes…(rires taquins)

     

    Le problème n’est, à mon avis, pas exactement celui-ci. Ce que ces personnes ne voient pas c’est qu’elles ne sont qu’une goutte dans les millions de photos qui existent sur ce net. Elles sont des noyées et si elles ne réussissent pas à avoir un fan-club de mâles pour leur répondre, c’est comme si elles se jetaient dans le vide. Ce qu'elles ignorent c'est que dans ce million de photos elles n'existent pas plus que les voisines, il y en a tant et tant de mieux bien souvent étant des photos artistiques et non de piètres photos sans la chaleur humaine qu'un conjoint, un amant pourrait leur porter.

     

    Sur le net il y a trois sortes de personnes :

     

    • Les imbues, les « m’as-tu-vu », les prétentieuses qui se croient les plus belles, irrésistibles alors que bien souvent elles sont moches et mal foutues mais comme ce sont des dindes elles se croient. Je vous avoue que ce genre de poule ne m’intéresse surtout pas.

    • Par contre il y a celles qui sont mal dans leur peau et je dirais qu’elles viennent sur le net en thérapie de groupe. Celles-ci m’intéressent beaucoup plus.

    • Puis il y a les jeunes qui m'intéressent au plus haut point. Sans expérience, ils vont poser des questions, essayant de trouver des réponses, de se construire. Un bon nombre de dindes et de dindons vont donc venir pérorer s’empressant de devenir des « psychologues du sexe » allant de leurs conseils, qui souvent sont de pâle copier/coller du net dangereux car trop incomplet. Souvent ces personnes qui veulent parader de leurs pauvres conseils ont elles-même (eux-même) rater leur vie, se retrouvant à vouloir exister sur ce net, se rassurer qu'ils qu'elles sont des madames ou messieurs je sais tout.

     

    Ce qui est dangereux c’est qu’un grand nombre de macs (propriétaires de sites) ont trouvé à travers toute cette faune à se faire un maximum d'argent, heureusement la concurrence est grande et leurs revenus s'amenuisent tombnt dans l'autodestruction (il n'y a qu'à ller voir leur page de statistiques que l'on trouve sur le net). Mais ils arrivent très bien encore à manipuler ces pauvres êtres leur faisant miroiter des sexualités parallèles qui n’apportent que plus de désarroi en leur tête allant jusqu’à croire que pour s’épanouir il faille devenir à tout prix des adeptes de ces expériences débiles, ne jurant que par elles. (50 nuances, SM, BDSM, D/s etc etc )

     

    Je rejoins Chris : « Combien de com. sincères seront délivrées. » Nous ne le saurons sans doute jamais, mais là n’est pas la question car celles qui reçoivent le compliment croient exister et cela les réanime, pouvant petit à petit leur faire prendre confiance. Alors nous dirons que c’est très bien pour elles.

     

    Comme je l’ai déjà dit ces personnes exhibitionnistes sont bien des personnes qui ne vont pas bien dans leur tête certaines étant même des frustrées. Elles souffrent très souvent d’un manque d’Amour, certaines s’inventant une vie avec des photos souvent pas à elles et pour d’autres d’un manque de sexe ce qui les fait être des mal baisées.

     

    Il est très facile d’apporter des preuves à cette argumentation car regardez le nombre de personnes qui, trouvant l’Amour, disent adieu au net. Mais pour arriver à cela combien d’élu (e) s ? Certainement pas beaucoup. Il est aussi certains que le nombre de femmes fréquentant le net est infime à côté du nombre d’hommes surtout en ajoutant les hommes qui se font passer pour des femmes.

     

    Je reste convaincue que beaucoup de couples ne savent pas ou plus gérer leurs relations par manque d’imagination, manque de discussion, de communication, de confiance, de temps, de respect du jardin secret et qui dit jardin secret ne veut surtout pas dire « tromper l’autre ». Certains couples oublient au fil du temps qu’ils ont été jeunes amoureux et s’usent de par la routine qui les ronge. Beaucoup de femmes aussi portent la responsabilité de cette sclérose ne sachant pas réanimer la flamme du mâle. Un couple, c’est être deux et lorsque ce n’est plus le cas on cherche par tous les moyens à aller voir ailleurs.

     

    Ainsi, le net est devenu le premier lieu où nous rencontrerons tous les paumé(e)s de la terre sans parler des malades mentaux. Mais dans cette jungle, il y a des perles rares. Je vous souhaite de les trouver mais il faut savoir regarder.

     

    Un indice : Mettez le doigt sur leurs contradictions.

    Cher Chris, je reviendrais dans un prochain article concernant plus la télé réalité pour établir un parallèle entre l'empire romain décadent et aujourd'hui pour montrer que rien n'a changé:

    • du pain
    • des jeux
    • du sexe en passant par le Satyricon de Pétrone et le Décaméron de Boccace

     

    Regard rapide sur ce net...

     

     

    Commentaires

    1
    Mardi 16 Juin 2015 à 02:08   Supprimer le commentaire
     
    J'ai adoré vous parler. J'aurais bien aimé avoir une Maman comme vous. Je comprends mieux certaines choses et cet univers qui m'entoure. Merci.
    Maud
    aucun commentaire
  • 50 nuances d'escroquerie 

    Heureusement que certains tournent en dérision ce pauvre navet de film.

     

    Nous venons donc d’assister à grand renfort de pub à une des plus grandes escroqueries avec la sortie de ce navet.

     

    Comme quoi en ce joli monde la médiocrité engendre des fortunes.

     

    Je préfère regarder ces dessins et me gausser de ce film pompeux, mal joué, mal doublé et dont l’histoire est tout aussi puante. Dire qu’en France ce film est autorisé au moins de 12 ans. Pauvre jeunesse mise devant la cendrillon des temps modernes. Comme si, il nous avait fallu attendre d’avoir le bandeau de 50 vendu 30$, celui donné par Air Canada peu aussi bien servir et vous coûtera moins cher pour jouer à Colin Maillard. Ou prenez une écharpe, vous pourrez en plus caresser votre partenaire avec les retombées de votre écharpe… Soyez donc imaginatif !

     

    Je préfère me gausser de ce ridicule film avec ces beaux dessins.

     

    Le dessinateur Alex Reese a imaginé les personnages cultes des dessins animés Disney s’adonnant à des jeux sexuels.

     

    Dans cette série d’illustrations on peut ainsi voir Aladdin menotter Jasmine à un lit, John Smith fouetter Pocahontas avec une ceinture, ou la petite sirène prendre du bon temps dans un bain. Ces dessins représentent les multiples activités auxquelles s’adonne le jeune milliardaire à faire vomir tellement il représente une insulte faite aux personnes qui se donnent du mal sur cette pauvre terre.

     

    Ah oui j’oubliais il est milliardaire et vous allez voir cela, ça pue l’arnaque lol, à moins que cela fasse rêver, alors rêvez les moutons et, surtout, les producteurs du film sont pliés de rire et vous disent un gros merci pour les avoir engraissés...

     50 nuances d'escroquerie

    La petite sirène et le Prince Eric

    50 nuances d'escroquerie

    Tiana et le Prince Naaven

    50 nuances d'escroquerie

    La belle au bois dormant et le Prince Philippe

     

    50 nuances d'escroquerie

    Aladdin et Jasmine

    50 nuances d'escroquerie

    Mulan et Li Shang

    50 nuances d'escroquerie

    Cendrillon et le Prince Charmant

    50 nuances d'escroquerie

    John Smith et Pocahontas

    50 nuances d'escroquerie

    La Belle et la Bête

    50 nuances d'escroquerie

    Anna et Kristoff

     

    Commentaires

    1
    Samedi 14 Février 2015 à 09:32   Supprimer le commentaire
     
    n'ayant pas eu vent de ce genre de production je trouve cela navrant et ridicule de mélanger des personnages conçus pour des enfant s et les voir exprimant ce genre de scènes . Il y a pas mal de questions à se poser sur l'auteur
     
    2
    Samedi 14 Février 2015 à 15:13   Supprimer le commentaire
     
    C'est assez déroutant, de voir cela, mais pas pire que de voir d'autres choses sur le net, qui sont souvent en libre service à certains enfants qui jouent avec des tablettes. Mettre aussi ce genre de film interdit seulement au moins de douze ans, cela m'interpelle.
     
    3
    Samedi 14 Février 2015 à 15:41   Supprimer le commentaire
     
    Éditer @ ero80

    Il est vrai que passer ton temps à écrire sans arrêt des com. pour apparaître dans le top des com. doit surtout t’empêcher de suivre l’actualité.

    Quant au mélange dont tu parles, commence donc par réfléchir à tous ces jeunes qui dès 10 12 ans surtout dans les milieux défavorisés, étant bien souvent laissés à eux-mêmes sans contrôle parental, côtoient nos sites, dits de cul, ou visionnent les films porno pour se faire une drôle de vision de la sexualité ce qui est bien plus grave que ces petits dessins bien anodins parus dans un journal non pour enfants.

    Comme bien souvent j’ai remarqué que tu parles pour ne rien dire.

    Amicalement.

    @ Chimalis

    Que tu as raison.

    Bisous ma Belle.
    aucun commentaire
  •  Aux minorités agissantes adeptes de, et je cite l'extrait d'un individu : « BDSM, de D/S, de la fessée, du caning, du facesitting, de l’éjaculation féminine, du fist, du shibari, du bondage, d’autres actes bien sûr légaux entre adultes consentants » dont on nous rebat tant les oreilles depuis quelque temps...

     J’adore l’utilisation de ce mot « légaux ». L’individu écrivant cela devrait savoir qu’entre adultes consentants il n’existe aucun tabou. Cette entente se vit à deux dans le partage. En aucun cas, en dehors de la sphère privée, nous n’avons donc un mot à dire!

     

    De plus le shibari ou kinbaku, pratique ancestrale japonaise, est responsable de nombreux décès chaque année. Cette pratique de torture devenue un art qu’une minorité pratique sans avertissement. C’est comme si j’utilisais des sondes sans prendre les précautions d’hygiène nécessaires et indispensables pour ne pas faire encourir de lésions en pratiquant. Il est facile de dire mais dangereux de faire.

     

    Par contre de voir la « pollution » engendrée par ces minorités agissantes devient grave parce  que nous savons très bien que des jeunes viennent lire ce genre de lecture sur nos sites. Ce ne sont pas les filtres inutiles avec une pseudo-responsabilisation des parents qui viendra les en dissuader.

     

    Je ne ferai pas non plus, comme certain (e) s, traiter de cinglé (e) s ou de malades mentaux ces personnes-là. Non ! Ils sont libres mais je suis aussi libre de m’exprimer. Je prends même le risque de ne pas placer de photos!

     

    Volontairement, j’emploierai le masculin par convention bien que nous voyions surtout des mises en scènes de femmes..

     

    Il est temps de prendre la plume pour répondre de façon courtoise à ces minorités agissantes qui de plus en plus s’expriment sur les sites dits « de cul ».

     

    Tout d’abord que cela soit bien clair : il est pour moi hors de question de juger, de condamner.

     

    Je voudrais surtout le faire en direction des jeunes voire très jeunes qui avec la technologie d’aujourd’hui peuvent avoir, dans la législation actuelle, accès à tout et n’importe quoi.

     

    Commençons par étudier ce phénomène. Il n’est pas sorcier de savoir que ce genre de « publicité » rapporte à certains sites une manne d’argent. Ces sites rémunérés aux clics gagnent plus ou moins bien leur vie ; alors tant mieux pour eux.

     

    Dans cette minorité agissante il y a bon nombre de FAKES qui se pensent intelligents de publier sur ces pratiques amenant bon nombre de curieux à visionner. Il faut savoir que beaucoup de vidéos sont juste faites pour les besoins de la cause par des gens qui ne voient que les retombées d’argent qui suivront. Beaucoup de photos sont aussi faites pour ce que je vais appeler « l’art ». En effet on peut trouver dans un magnifique bondage une idée d’art. En résumé la plupart du temps ce que vous voyez n’est pas réalisé par des adeptes ajoutant à la confusion pour essayer d’analyser ce monde. Sur Hotviber il est facile de faire le tri entre ceux qui sont sincères et les petits rigolos surtout hommes aux pseudos féminins et autres menteurs.

     

    Prenons deux exemples très tendances, très à la mode :

     

    Je lis et cite :

     

    « 50 nuances de Grey a commencé à ouvrir les esprits sur les sexualités alternatives….. que l’on aime ou que l’on n’aime pas est-il acceptable qu’il soit interdit au Royaume-Uni ? Avec les conséquences que cela aura bientôt chez nous. »

     

    Oui cher Monsieur il est grave d’interdire mais il est aussi grave de prendre en otages les gens en disant que cette sexualité est alternative. Heureusement que nous n’avons pas attendu ce film pour, en tant qu’hédoniste et tantrique, nous amuser à faire l’amour en jouant par exemple à « Colin Maillard », à nous donner de gentilles fessées, à nous attacher etc. Et même cher « Monsieur je sais tout » à avoir des relations extrêmes comme l’électrostimulation ou l’art de jouer avec des sondes aussi bien pour l’urètre féminin que masculin, tout cela pour décupler la jouissance surtout dans une sexualité épanouie et variée seule manière d’éloigner la monotonie surtout au sein des couples. Mais à chaque fois que je le fais ou que notre entourage aborde aussi ces sujets, nous y plaçons les avertissements d’usage.

     

    Il est bien connu depuis des lustres que seul l’hédonisme voire le tantrisme ne peuvent qu’apporter une totale libération des sens, le mental s’élevant au niveau du nirvana, transcender par un bien-être, une paix des sens qui vous emporte au sommet de vos envies.

     

    Ce film qui va paraître très bientôt est un magnifique coup de pub qui va remplir les caisses de certains. L’histoire à l’eau de rose est très bien montée : un homme riche « s’achète » une nunuche qui va remplir ces fantasmes. Nous dire que cette sexualité est épanouissante me laisse bien rêveuse, comme si j’avais besoin d’un tel film pour m’épanouir.

     

    Ces minorités agissantes n’ont surtout pas une sexualité épanouie. Non, ils ont une sexualité de contrainte : contrainte de règles précises, de positions précises, de termes d’une autre époque (esclaves, Maîtres…), se mentent à eux-mêmes et par voie de conséquence vous mentent, tout ce qui fait que leur mental est occupé par ces interdits ou leurs applications au lieu de laisser vagabonder librement leur mental pour laisser s’exprimer leur sens. Bien souvent ce sont des personnes qui n’arrivaient pas à jouir autrement et qui se sont réfugiées dans ces pratiques. J’avais lu sur un autre site qu’une adepte imbue de sa personne disait n’avoir jamais joui de son vagin et que depuis qu’elle avait découvert cette pratique elle jouissait, mais toujours pas plus de son vagin mais de son clito allant même à écrire que la jouissance du vagin n’existait pas. Contredire cette femme avait valu à notre entourage d’être bannis du site. Il est vrai que certaines admin. n’ont pas inventé le fil à couper le beurre.

     

    Prenons un nouvel exemple, une pub pour une barre de contrainte et surtout regardons les arguments employés :

    Je cite et décortique :

    « Barre de contrainte chevilles et poignets

    Barre de contrainte chevilles et poignets pour qu’il soit totalement offert ou qu’elle soit totalement offerte… »

     

    Comme s’il fallait avoir une barre de contrainte pour être totalement offert ou offerte. Mais vous nous prenez pour qui. Si vous avez besoin de cela pour l’être c’est que vous avez un sacré problème psychologique.

     

    Je poursuis :

    « Le fantasme du viol ou de l’abus sexuel est un fantasme très connu tant chez la femme que chez l’homme. L’idée d’être contraint sexuellement à vivre ce que l’on a envie de vivre sans pouvoir y « échapper » c’est vivre ses besoins d’abandon, de soumission sexuelle et aussi une façon de dédouaner sa morale. »

     

    Que de mensonges vendeurs !

    Lire cela, lire cette déclaration est très grave. Dire que l’abandon se vit à travers un fantasme de viol vous montre encore les troubles psychologiques de ces gens-là. Comme si en plus ce fantasme de viol était répandu surtout chez la femme, oui hélas chez les malades… Ces gens qui se targuent de tels propos s’appuient sur quoi pour dire de tels mensonges.

     

    Et lisons la conclusion de cet exemple parlant :

    « CONSTAT ÉVIDENTS :

    Personne n’a envie d’être violé (e) par un fou aviné sentant la transpiration, porteur du sida et qui plus est pourrait vous assassiner après son forfait. Et pourtant… »

     

    Que vient faire cette conclusion ! Il est bien évident et heureux que tout le monde soit en accord avec ces propos.

     

    Je m’adresse surtout aux jeunes qui seraient tentés de vivre cela. Vous irez directement dans le mur et passerez à côté de votre épanouissement sexuel.

     

    Oui il est important que la femme trouve sa liberté sexuelle dans son épanouissement, mais la ridiculiser en voulant l’enfermer dans cette sexualité de contraintes, est un retour en arrière dans la prise en main de sa sexualité. Ces hommes ont tout simplement souvent peur d’être dépassés. L’homme est un visuel alors que la femme est mentale. Les deux processus menant à l’orgasme sont fondamentalement différents. Seul le mental est capable de transcender un orgasme, même chez l’homme.

     

    De plus la dégradation de la femme la réduisant à un objet n’est pas sans rappeler une doctrine d’un autre monde. Il est temps d’ouvrir les yeux sur ce monde parallèle qui voit plus une manne financière à grand renfort de pub.

     

    Les minorités agissantes c’est bien connu feront toujours parler d’elle. Les parutions sur ce site le montrent bien. Il n’y aurait sur les sites de cul que ce genre d’adepte ? Non heureusement et je me permets de m’exposer, laissant mes com. ouvertes et non en interdisant le débat comme certains.

     

    Il ne faut donc pas tomber dans ce piège.

     

    Je suis fondamentalement pour le couple à la seule condition que ce couple soit bien l’un tourné vers l’autre dans un partage, dans l’échange, dans l’écoute de l’autre, dans le donner/recevoir, sans aucun tabou dans le respect du librement consenti. Cette phrase est la seule qui permettra à votre couple de perdurer. Si un des deux acteurs restent passifs là vous serez devant un choix : se donner les moyens de garder votre couple actif en réciprocité d’Amour ou deviendrez des insatisfaits et vous vous tournerez petit à petit le dos.

     

    Je voudrais m’adresser aux insatisfaits qui bien souvent font n’importe quoi pour penser exister aux yeux des autres. Le net regorge de ces personnes-là. Le net domaine du futile, du mensonge, du paraître pour sembler exister, vivre sauf que le net est tout le contraire de cela. Le net est le piège meurtrier, une sorte de cercueil avant l’heure. Il n’y a juste à voir le bonheur de ceux et celles qui s’en éloignent. Alors oui si le net sert à trouver l’homme ou la femme quand on est seul (e) là j’applaudis mais surtout ensuite vivez.

     

    Le seul moyen de décupler vos orgasmes passe par des sentiments forts envers l’autre et votre volonté à réfléchir ensemble à toutes vos envies, vos désirs en vous parlant. Il n’y a aucune mauvaise pensée, il y a des expériences à vivre. Ces expériences vous aideront à rompre toute monotonie dans votre couple. Dites-vous bien que vous n’avez pas besoin d’aller voir ailleurs, vous avez à vous deux tous les outils, tous les ingrédients pour arriver à votre équilibre et j'y inclus la possibilité, voire l'obligation de cultiver chacun un « jardin secret ». 

     

    Que vous ayez envie de jouer par moments à ces jeux fait uniquement partie des désirs légitimes pour explorer toutes les visions d’une sexualité épanouie tuant toute monotonie dans vos rapports. En faire un « esclavage » devient une maladie mentale. Ne tombez pas dans ce piège qui ne vous apportera rien. Comme si on pouvait prendre du plaisir en étant sous une domination, comme si on pouvait jouir sous la douleur : non votre cerveau se bloque trop occupé par tout ce qui gravite autour de vous, vous empêchant la pleine jouissance, l’explosion. Puis le dominant, en BDSM, se doit de ne pas jouir, ce qui apporte une frustration supplémentaire à la relation faites d’interdits et non de désirs.

     

    Vous pouvez toujours me dire que le monde est libre mais arrêtez de prendre les minorités agissantes pour des modèles. Ce ne sont souvent que de minables mensonges.

     

    aucun commentaire
  •  

    Se réveiller ou dormir ? 

    Je ne prétends surtout pas détenir LA vérité. Je ne fais que présenter des pistes.

    Alors il y a ceux qui se boucheront les yeux heureux de vivoter dans leur monde et ceux qui s’interrogeront. Ceux-ci sont de plus en plus nombreux ! Un jour viendra…

    Vous rencontrerez autant de personnes pour et personnes contre car en fait il faut vous noyer afin que vous soyez anesthésiés devant tant de pistes. Le but est que si vous commencez à réfléchir ainsi vous ne puissiez avoir de certitudes. La théorie du Chaos existe ou n’existe pas, la théorie du complot idem mais une seule chose est sûre les riches s’enrichissent chaque jour plus sur le dos des esclaves que nous sommes devenus bien souvent avec des salaires de misère, un endettement vous privant de toutes libertés, les États allant même à vous faire croire qu’ils sont endettés alors que c’est voulu pour mieux faire peur. C’est la base du système capitalisme, tout comme le taux de chômage, sauf pour les quelques riches de cette foutue terre.

    Allez amusez-vous bien ! Au moins j’aurai provoqué déjà pas pire de le faire…

     

     

     

    Et si ces gens-là avaient raison !

    Dans ce monde décadent, pourri  que pouvons-nous faire ? Au moins rester vigilants, non dupes…Penser qu’aujourd’hui ils se brûleront à leur propre brasier ? Alors rêvons !

     

    Toute place est bonne pour s’exprimer. Je ne m’exprime d’ailleurs pas qu’ici…

     =======================

    Texte pris sur http://www.toupie.org/Textes/Peur_gouverner.htm

     

    Faire peur pour gouverner

     

    Manipulation de l’opinion publique

     

    La politique de la peur consiste, pour un gouvernement, à provoquer la peur au sein de sa population pour faciliter l’adoption de lois sécuritaires. En réduisant ainsi la liberté individuelle, il espère pouvoir assurer son maintien. Les citoyens, quant à eux, en échange d’une hypothétique sécurité sont conditionnés pour renoncer progressivement à leurs libertés.

     

    Le journaliste et critique américain, Henry Louis Mencken (1880-1956) constate, dès le début du XXe siècle, cette tendance : "le but de la politique est de garder la population inquiète et donc en demande d’être mise en sécurité, en la menaçant d’une série ininterrompue de monstres, tous étant imaginaires".

     

    Selon Dan Gardner [1], l’efficacité des politiques de la peur serait due au fait que l’évaluation des risques et les façons de s’en protéger ne résultent pas d’une attitude rationnelle, mais d’un comportement émotionnel entretenu par les hommes politiques. C’est un corollaire de l’explication donnée par Edward Bernays [2] pour qui la mentalité collective est guidée par l’impulsion, l’habitude ou l’émotion et non par la pensée.

     

    Irène Khan, secrétaire générale d’Amnesty International, a souligné ce phénomène à l’occasion de la sortie de son rapport 2007 : "En adoptant des politiques à court terme qui encouragent les peurs et créent la division, certains gouvernements sapent l’Etat de droit et les droits humains, entretiennent le racisme et la xénophobie, divisent les populations, augmentent les inégalités et sèment les germes de nouvelles violences et de futurs conflits".

     

    Si l’on a pu considérer la "politique de la peur" comme l’une des caractéristiques des dictatures, l’emploi de cette expression dans une démocratie sous-entend que les hommes politiques instrumentalisent des craintes avérées ou non de la population pour atteindre leurs objectifs. Il s’agit là d’une forme de manipulation de l’opinion, de manière indirecte ou subliminale, qui réveille les pulsions les plus abjectes de la xénophobie et du racisme. Les discours alarmistes et anxiogènes ainsi que la désignation d’ennemis intérieurs servent alors à légitimer des mesures disproportionnées qui portent atteinte aux droits fondamentaux, dans le but de mieux contrôler la population.

     

    La classe politique, impuissante devant l’oligarchie financière qui dirige l’économie mondiale, a besoin pour rester au pouvoir d’agiter le chiffon rouge de la peur pour détourner l’attention du peuple. Concentrée sur des "guerres perpétuelles", méfiante et divisée, l’opinion publique mondiale n’est plus tentée par la remise en cause du système politico-économique en place.

     

    Quelques exemples d’instrumentalisation de la peur :

     

    Peur Décryptage

     

    Le "péril jaune" (fin du XIXe, début du XXe siècle) ==== Garder les colonies occidentales en Asie.

     

    La "Guerre froide" ==== Politique d’armement au profit de grands groupes industriels, renforcement de la politique hégémonique des États-Unis.

     

    Le terrorisme islamique après les attentats du 11 septembre 2001 ==== Légitimer la guerre en Afghanistan, mesures sécuritaires, maintien de l’hégémonie de l’Occident, soutien aux dictatures des pays arabes.

     

    Les armes de destruction massive de Saddam Hussein Guerre contre l’Irak, ==== politique d’armement au profit de grands groupes industriels.

     

    Le virus H1N1 ==== Au profit des laboratoires pharmaceutiques.

     

    Les "marées d’immigrés" déferlant sur la France, ==== la montée de l’islam, politique sécuritaire, prendre des voix au Front national, séduire les retraités.

     

    Agressions sexuelles par des récidivistes ==== Politique sécuritaire, lutte contre un prétendu laxisme des juges. 

    Le risque de dégradation du AAA ==== Faire admettre des mesures d’austérité pour les plus démunis et les classes moyennes.

     

    1 - Dan Gardner : "Risque : La science et les politiques de la peur", Editions Logiques, 2009

     

    2 - Edward Bernays "Propaganda (1928), traduit en français sous le titre Propaganda, Comment manipuler l’opinion en démocratie, Zones, 2007.

     

    Pierre Tourev, 11/12/2011

     

     

     

    Commentaires

    1
    Lundi 12 Janvier 2015 à 06:50   Supprimer le commentaire
     
    Bisous
     
    2
    Lundi 12 Janvier 2015 à 09:20   Supprimer le commentaire
     
    une belle synthèse !!
    Nous sommes tous "fanatique" d'une pensée, combattre la pensée, se ranger à la majorité, engager la discussion ou négociation , mais surtout ne pas arriver aux extrémités, ôter la vie d'autrui est inacceptable, notre système n'est pas le meilleur mais construit par nos soixante huitard qui voulait changer pour un monde meilleur, comme quoi !!
     
    3
    Lundi 12 Janvier 2015 à 22:26   Supprimer le commentaire
     
    je comprends et je suis en accord avec tes propos Flore, tu l'as vu dans mes articles. D'ailleurs j'en suis très heureux de savoir que vous pensez ainsi (votre groupe). Perso, je ne sais pas si je crois en dieu mais je sais que le diable est bien sur cette terre. ces sociétés secrètes sont en place depuis très longtemps, ils se transmettent les pouvoirs et font intervenir bien des choses que l'on ne se doute même pas...Alors se réveiller ou dormir??? là est la question. Même si l'on sais que l'on peut déplacer des montagne avec l'amour, le défis est de taille Flore.
    Que ton amazone en fond est belle hum! je l'adore.
    Bise à vous.
     
    4
    Samedi 14 Février 2015 à 16:12   Supprimer le commentaire
     
    Éditer @ero80

    Encore parler pour ne rien dire ! Comme si les soixante-huitards voulaient changer pour ce monde actuel. Mon pauvre tu ne vois pas que ce sont les 3 000 porcs qui dirigent le monde, qui te manipulent et qui manipuleront toujours tant que ce système ne se cassera pas la figure…

    Pense-tu que nous voulions cela?
    aucun commentaire
  •  Cher Georges,

     J’avais eu, il y a quelque temps, envie de t’écrire ceci mais je ne te l’avais jamais adressé, trop pensive, trop intimidée ! Aimy me poussant toujours un peu plus, me voici enfin sous tes yeux.

    Georges, lettre à un Être merveilleux.

     

     Dans la vie, il y a des images mentales qui nous appartiennent. Certain (e) s les disent « parasites », mot que je conteste. Elles sont tout simplement secrètes et, si l’on aime toujours un Être, elles ne resteront qu’une évasion sans conséquence, ce que je revendique.

     Je suis et resterai toujours avec TOI dans cette vision.

     Georges, tu es un homme exceptionnel. Seulement, quelques personnes le savent. Tu appartiens à ceux qui seront toujours discrets, humains, profonds, entiers. Tu seras toujours de ceux où il faut gratter délicatement et tendrement la douceur de la peau pour mettre à vif leurs sens.

     J’ai souvent vu, lorsque je te parlais ce lit vide, livide de mes pensées osées, imaginant froisser ces draps de Soie, de Nous, d’Amour… Ce que toute femme normalement constituée peut avoir en son esprit traversé, sans en faire une catin, mais bien une Femme qu’atteint un degré de sensibilité énorme !

    Georges, lettre à un Être merveilleux.

     

     Tu es un homme que j’admire, un ami qui, si nous nous rencontrions, resterait un très long moment collé, ton torse tout contre mes seins délicieusement écrasés, tête sur ton épaule, bras nous serrant dans une étreinte sans fin où naîtrait certainement une faim.

    Georges, lettre à un Être merveilleux.

     

      Souvent je pense à Toi, à nos longues proses.

     

    Georges, lettre à un Être merveilleux.

     

       Ce stylo qui, au féminin, est le prolongement de ma main qui te caresse, cette plume, qui au masculin, est ton arme douce, parfois violente, menant à de superbes lettres de l’Être Majestueux que tu es, me minouchant, me faisant cheminer vers TOI, comme me plaçant en orbite voulant m’arrimer à Ton espace, écume des jours effleurant ma fibre amoureuse.

    Georges, lettre à un Être merveilleux.

     

    Tes mots sont tes notes de musique dont la mélodie me berce. Je suis apaisée lorsque je te lis et souvent bouleversée. Mais ces deux mots ne sont-ils pas mariés en n’importe quelle circonstance ? Je sens tes mains courir sur l’instrument que je voudrais devenir ou que j’aimerais tenir entre mes mains pour te répondre de tant de chaleur échangée.

    Georges, lettre à un Être merveilleux.

     

      L’amitié nous lie, nous lit et « lie à lit » nous en avons fait une lie de velours tendre où nous pourrions nous étendre mais qui ne sonnera jamais l’hallali entre nous !

    Georges, lettre à un Être merveilleux.

     

      Georges, de cet Amour, il y a mille sortes d’amour, j’ai voulu toujours en faire le plus beau de mes desserts, me vivifiant de ce plat tonique. Tu apportes une force en moi, celle de t’aimer, celle qui ne me laisse pas de marbre ou de pierre,

    Georges, lettre à un Être merveilleux.

     

      …Mais bien vivante pour te souhaiter une Année 2015 où résonnera, je te le souhaite du fond de mon Cœur, ton Bonheur lié à ceux que tu ne dissocieras jamais de ton Être.

     Mille caresses.

     Flore

    Pour terminer je tiens à te laisser en compagnie d’Aimy.

     Georges, Mon Extra Terrestre,

     Reçois Mes langoureux et immenses étreintes. Tu es en Moi, en Nous mais cela, Tu le sais. Tu ne me laisses jamais insensible. Toujours aussi coquine, je t’offre, avec une extrême sensuelle sensibilité, une délicate savoureuse subtilité, mon capteur de rêves.

    Georges, lettre à un Être merveilleux.

     

      Bisous, Adorable Georges.

     Aimy

     

    Commentaires

    1
    Mercredi 26 Août 2015 à 22:23   Supprimer le commentaire
     
    @ ce(cette) malade mental(e) qui spamme...

    Le(La) malade mental(e), déficient(e) en régénération de neurones se fatiguera bien avant moi de spammer mes commentaires.

    Je le(la) remercie d'avoir bien perdu son temps à le faire et je lui conseille de continuer ainsi à se ridiculiser...

    Avec les idiot(e)s je suis très patiente et les excuse très souvent.: Ce n'est hélas pas de leur faute s'ils sont des débiles...Ils(elles) sont irresponsables lol !

    Bises à ce pauvre malade !


     
    2
    Jeudi 27 Août 2015 à 06:37   Supprimer le commentaire
     
    Chère Flore,
    je ne sais pas pour qui tu as mis ce commentaire? Mais en attendant la lettre que tu as fait à George est d'une finesse, d'un ressentis, d'un amour sublime. je la lis et la relis et à chaque fois je ressens un truc, Merci Flore
    amicalement
    Jefff
     
    3
    Dimanche 13 Septembre 2015 à 20:12   Supprimer le commentaire
     
    Éditer @ Jeff

    Écrire, que nous soyons doué(e) ou non, quand nous le faisons avec notre Cœur, avec notre Amour, nous savons que les Cœurs qui sont réceptifs aux mêmes états d’âmes peuvent se l’approprier. Donc, si tu te sens bien en lisant et relisant ce texte, je suis heureuse de pouvoir aussi t’offrir ces doux moments de plaisir.

    Écrire, c’est aussi transmettre ses passions. Ma passion est de me tourner vers les autres afin qu’ils (elles) se sentent aimé(e)s. Le retour qui m'est offert en devient immense.

    Bises, Cher Jeff

     

    aucun commentaire
  • Ne vous méprenez surtout pas sur mes propos. Je suis pour aucune censure juste pour le bon sens en ne minimisant aucun danger.

    Dès 10 ans parfois moins, surtout dans les milieux défavorisés, des enfants prennent en pleine figure sur leurs tablettes ou autres instruments de notre siècle, ce que nous dénonçons. Il ne s’agit pas d’interdire mais de cadenasser pour que cela devienne un acte responsable.

    Voilà peut-être le plus grand défi actuel et nous ne pouvons en l'état des choses faire porter aucune responsabilité sur aucun site en particulier, aucune législation n'étant en vigeur. Pour moi:

    En aucun cas, il ne faudrait qu'une personne ne puisse  tomber par hasard ou lors d'une recherche anodine sur le moindre site de ce genre ouvert aux yeux de tous. Il faut donc responsabiliser voire ensuite à pénaliser tous les sites qui ne répondraient pas à ces critères (pas que ce petit avertissement ridicule pour entrer ou pas) à commencer par les moteurs de recherche et toutes les chaînes de télévision.

    IL NE S'AGIT PAS DE CENSURER MAIS DE PROTÉGER

    Ce qu'il faut donc condamner c'est l'extrême facilité à se retrouver sur de tels sites, rien d'autre.

    Il est aussi important de ne pas confondre porno et érotisme...

     

    xxxxxxx

    Source : Le Courrier International

    John Harmer lutte contre l’industrie pornographique depuis quarante ans. L’hiver dernier, il était prêt à jeter l’éponge. « C’est un univers odieux, et on a énormément de mal à trouver des soutiens financiers. » Puis il a entendu parler du brain mapping, ou cartographie fonctionnelle du cerveau. Aujourd’hui, Harmer a bon espoir. Son objectif ? Broyer la richissime industrie du X comme celle du tabac l’a été en son temps, en démontrant, preuves à l’appui, que la pornographie ne crée pas seulement une dépendance, mais qu’elle nuit également à la santé. Après quoi, déclare Harmer, « nous pourrons saisir la justice et porter plainte pour préjudice corporel. Si nous réussissons à obtenir que les industriels de la pornographie soient déclarés financièrement responsables des dommages qu’ils causent, alors on pourra jeter le X à l’égout une fois pour toutes. »

    Harmer est président de la Lighted Candle Society (Société de la bougie allumée), qu’il a fondée l’an dernier avec Edwin Meese, ministre de la Justice sous Reagan. Son but ? « Rassembler des millions d’Américains, qui donneront 10 dollars par mois pour allumer une bougie afin que la lumière de la vérité dissipe les ténèbres que fait régner la pornographie. » Une partie des sommes ainsi réunies devrait financer plusieurs mois d’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMF), afin de mettre en évidence sur le cerveau les effets des images pornographiques. Selon Harmer, le recours à l’IRM devrait coûter au moins 3 millions de dollars.

    L’objectif est d’établir de façon incontestable l’existence d’un lien de cause à effet entre le fait de regarder un film porno et celui d’avoir un comportement antisocial. Il existe déjà des recherches montrant que la télévision entraîne une dépendance, ou des études d’IRMF constatant que les images de violence affectent le cerveau. « Mais on n’a encore jamais spécifiquement appliqué l’IRM à la pornographie », observe Judith Reisman, auteur de The Psychopharmacology of Pictorial Pornography. Mme Reisman qualifie la pornographie visuelle d’« érotoxine ». « La pornographie agit sur le cerveau comme une drogue – c’est une drogue. » Regarder des films X déclenche une poussée d’adrénaline qui est ressentie dans le ventre et dans les organes génitaux, ainsi qu’une sécrétion de testostérone, d’ocytocine, de dopamine et de sérotonine, indique-t-elle. « C’est un véritable cocktail de drogues. La pornographie est un excitant extrêmement puissant, qui provoque flash et euphorie. Ce n’est pas un excitant sexuel, mais un excitant mêlant peur, sexe, honte et colère. » Selon Mme Reisman, le 1er amendement de la Constitution américaine, qui garantit la liberté d’expression, ne devrait pas couvrir les images et les films pornographiques, car ceux-ci n’affectent pas le centre de la parole, mais « une zone cérébrale viscérale, non langagière, située dans l’hémisphère droit » du cerveau. La pornographie conduit au viol, aux meurtres en série, aux mauvais traitements infligés aux enfants et à l’impuissance, estime-t-elle. « Chaque fois qu’un homme regarde des images pornographiques, il éprouve de la honte et de la colère. Et il compromet sa capacité à réagir de façon normale… Il ne peut plus tomber amoureux d’une jeune femme, s’émouvoir de la ligne de sa nuque ou de la courbe de sa joue. »

     

    xxxxxxx

     

    Merci Monsieur Michel Morin de porter cela sur la scène publique.

    Grâce à l'IRM, les activistes anti-porno peuvent maintenant compter sur les découvertes faites par les chercheurs et enfin attaquer l'industrie pour adulte en plaidant la notion de préjudice. Cet aspect n'est pas négligeable. Les nouvelles législations contre l'industrie du tabac, nous donnent un aperçu de ce qui pourrait arriver à l'industrie de matériel pour adultes. Impensable, il y a à peine quelques décennies, les fumeurs se sont fait évincés des lieux publics sans ménagement. Et pour cause, les activistes anti-tabacs se sont légalement servi des preuves médicales irréfutables pour convaincre les instances gouvernementales des dommages à la santé causés par la cigarette, et du préjudice social prélevé par le cancer associé aux maladies respiratoires des consommateurs du tabac, sans compter les lourds tributs prélevés aux budgets des programmes de santé, hopitaux, etc.. Maintenant les recherches sur les conséquences de la consommation de pornographie sur le cerveau humain apportent des détails qui pourrait un jour se retourner contre la pornographie, quand on aura plaidé les preuves, et ce temps n'est pas loin. 

    L'Australie vient de censurer son réseau Internet pour des raisons de prévention visant leurs jeunes internautes. L'exemple de l'Australie démontre clairement qu'une société démocratique semblable aux sociétés démocartiques occidentales, peut non seulement adopter une position visant à protéger la jeunesse des dangers de la cyberdépendance causée par la consommation de matériel pornographique sur Internet, mais également intervenir et prendre les moyens légaux pour y arriver. Le gouvernement australien a mis en place un programme anti-porno incroyablement bien pensé et assez efficace nommé "Plan for Cyber-Safety" .

     Ainsi, l’Australie se sera démarquée en étant la première démocratie occidentale à mettre en place une censure radicale sur le Net. Ce fameux Plan for Cyber-Safety a décidé de prendre tout particulièrement pour cible les sites à caractère pornographique et ceux proposant des jeux d’argent en ligne. Il faut dire que les autorités australiennes prennent très au sérieux la mise en œuvre de cette loi, rien qu’à en juger par le budget qu’elles comptent y allouer : 125,8 millions de dollars (américains). Ce qui, il faut l’avouer, n’est pas négligeable... Toutes les sphères de la société australienne y participent, à commencer par les compagnies fournisseurs de services Internet. Quand on analyse à quel point ce pays s'est impliqué pour protéger sa population internaute, j'ai honte de dire que mon propre pays, le Canada, n'a absolument rien fait du tout et que nos politiciens ne semblent pas se préoccuper du danger de la consommation de matériel pornographique sur Internet par la jeunesse canadienne. Et pourquoi ? Demandons-leur ! Je crois simplement qu'ils n'y ont même pas pensé..... Je vous invite à consulter le site http://www.antiporno.ca, lequel apporte un éclairage différent sur le sujet du préjudice social causé par la consommation de porno sans encadrement légal et sans restriction pour les jeunes internautes.

     Et d'ajouter:

     

    La pornographie versus la liberté d'expression
    Je désire apporter ici une mise au point: D'abord, le site ne prône pas l'éradication de la pornographie. Et d'aucune façon, le message de ce site vise à s'attaquer la liberté d'expression, telle que garantie par la Charte Canadienne des droits et libertés. L
    a Loi constitutionnelle de 1982, garantit les droits et les libertés de tous les Canadiens. Parmi tous les aspects des droits de la personne, des libertés fondamentales telles que la liberté de circulation et d'établissement au droit à la libre communication, en passant par les garanties juridiques, la Charte Canadienne décrète que chacun a droit à la liberté fondamentale de pensée, de croyance, d'opinion et d'expression et que cette liberté s'étend à la presse et aux autres moyens de communication (y compris Internet). Cependant, la Cour Suprême du Canada a statué qu'en vertu de l'article 1 de la Charte canadienne des droits et libertés, une restriction à la libre expression peut se justifier dans une société démocratique comme la nôtre. Je cite comme exemple que tous reconnaissent que les propos haineux et racistes doivent faire partie des restrictions nécessaires à la libre expression.

     

    Même si le Parlement canadien ne peut imposer une certaine norme de moralité à l’égard du public et en matière sexuelle, à la lumière de la Charte, il a le droit de légiférer en se fondant sur une certaine conception fondamentale de la moralité aux fins de protéger les valeurs qui font partie intégrante d’une société libre et démocratique. Une bonne partie du droit pénal repose sur des conceptions morales du bien et du mal. L'article 163 du Code criminel canadien sur la pornographie vise avant tout non pas à susciter la désapprobation morale, mais à éviter qu’un préjudice soit causé à la société. C'est justement sur la notion de préjudice causé à la société que je désire démontrer que la pornographie sur Internet doit faire l'objet d'une restriction à la libre expression dans notre société canadienne démocratique. Un pays démocratique comme l'Australie vient de le faire et cela pour le plus grand bien de sa société.

    Les statistiques actuelles indiquent que les adolescents commencent très tôt à faire un grand usage de consommation visuelle de matériel porno sur Internet et apprennent bien malgré eux que leur satisfaction sexuelle dépend et exige toujours davantage de fantasmes sexuels proposés par des scénarios pornographiques de plus en plus irréels, ce qu'on appelle scientifiquement "cristallisation psycho-sexuelle de la pornographie". La cristallisation psycho-sexuelle causée par la pornographie est un préjudice psychologique envers nos adolescents et aussi un préjudice social pour les troubles de comportement  que nous verrons dans quelques années. Vu sous cet angle, la consommation visuelle de matériel pornographique est un risque aussi élevé que l'usage des drogues dures et illicites et si ce risque de préjudice est très élevé pour une classe de notre société, des dispositions devraient être prises pour que l'accès incontrôlé au matériel pornographique soit légiféré.

     

    S'est-on déjà posé la question: Est-ce que la pornographie "hard-core" rencontre un besoin réel ou bien a-t-on créé ce besoin ? Et si l'on a créé ce besoin, qui l'a fait et pourquoi ? Poser la question, c'est y répondre et les chiffres sont astronomiques. Actuellement, les scénarios sexuels offerts font la promotion de comportements sexuels que même la société laïque n'endosse pas. Personne ne fait l'apologie de l'infidélité dans un couple, la promotion de l'adultère, des rapports sexuels en groupe, la bestialité et la pédophilie, et pourtant, c'est ce que fait l'industrie pour adultes.

     

    Je vais vous raconter une petite histoire, laquelle est une analogie que vous comprendrez sûrement. Un jour, dans un pays montagneux, les autorités de ce pays désiraient embaucher des conducteurs de véhicules, habiles et professionnels, pouvant conduire sur les routes très dangereuses dans les montagnes du pays, lesquelles étaient sinueuses et souvent, sans garde-fou. Lors d'un sélection de candidats, un conducteur affirma qu'il pouvait conduire à environ 1 mètre du bord d'un ravin de 500 mètres de profondeur. Un autre affirma qu'il pouvait rouler à moins de 50 centimètres du bord, sans ralentir dans les courbes et les autres qui suivirent rivalisaient d'audace pour prouver leur adresse et leurs performances en terrain montagneux. Et vous savez qui on embaucha ? On embaucha le dernier, qui affirmait préférer se tenir le plus loin possible des précipices, car il avait à coeur la sécurité des marchandises ou des passagers qu'il transportait.

     

    Maintenant que nos pré-adolescents en pleine croissance de développement naviguent sur Internet dès l'âge de 10 ans, quelles sont les balises pour limiter les dégats ? L'industrie pour adultes gèrent tellement de sites web au contenu pornographique, qu'on a probablement cessé de les compter. Une bonne proportion des sites pornographiques affichent leurs catalogues dès la page d'accueil, et pour les autres, ce n'est pas un petit texte ou un lien à cliquer qui stipule que le visiteur internet doit avoir 18 ans pour accéder au contenu, qui va empêcher le pré-ado de continuer. L'industrie du sexe se compare à des "pushers". Leur objectif est de fidéliser le plus de consommateurs possible, pour le "cash" et n'ont aucun souci des conséquences sur l'équilibre psychologique fragile de vos jeunes enfants.

     

    Pourtant, notre société ne fait aucun compromis avec l'intégrité et l'honnêteté, lorsqu'il s'agit de nommer un policier ou un juge. Un politicien coupable de collusion ou de fraude doit quitter son poste, nous ne faisons plus la promotion du tabagisme. Alors, que faites-vous pour protéger l'intégrité des valeurs équilibrées dans le développement psycho-sexuel de vos adolescents, pour protéger leur perception du respect élémentaire et la fidélité sexuelle envers un conjoint ?

     

    Ce site est dédié aux canadiens et canadiennes de bonne volonté. Quant aux autres nations, tels nos voisins américains, je laisse à leurs citoyens responsables la responsabilité d'intervention appropriée selon le contexte social et légal et particularités propres à leur nation.

     

    xxxxxxx

    Je vous le redis ici publiquement. Il suffit de savoir aimer et de trouver vos propres « CODES » pour le faire au sein du couple. L’hédonisme conduit à cela sous deux angles :

     

    • AIMEZ votre partenaire :

      Si vous vivez sans sentiment, sans Amour le néant vous écrasera, la solitude vous envahira suivi de votre mal-être…

    • COMMUNIQUEZ au sein de votre couple :

      Sachez discuter, innover, réfléchir, surprenez l’autre, ne vous trompez pas mais trompez la monotonie qui s’installe entre vous au fil des ans, restez éveillés à vos désirs, vos envies, partagez-les, faites l’amour le plus souvent possible, couple avec enfants : trouvez-vous des moments sans eux et éclatez-vous, trouvez vos points d’accords sans compromis (dans un compromis bien souvent c’est le même qui cède !), et sachez développer votre jardin secret qui ne doit en aucun cas faire mal à l’autre.

      Dans un couple, À TOUT ÂGE, RIEN N’EST TABOU. Tout doit être abordé sans jugement mais dans la discussion.

      Tant que vous montrerez de l’attention envers l’autre, du désir, de la fougue votre couple restera en bonne santé. Le librement consenti est la clé de votre succès.

      Un couple c’est comme un jardin, cela se cultive pour avoir de belles pousses, de la fièvre. Sachez l’arroser pour le faire s’épanouir à deux par l’acte sexuel avec toutes ses envies, ce (se) donner/ce (se) recevoir, vos « desserts » peu importe comment vous vous les partagez, vous vous les échangez, vous vous les offrez, du moment que vous gardiez votre harmonie.

      Couples, je vous aime ! 

     xxxxxxxx

    Tenez en passant pour votre info. !!!

    aucun commentaire
  • Mangeriez-vous le même plat durant toute votre vie? N’auriez-vous pas envie de goûter à d’autres plats? Est-ce pour cela que vous n’aimeriez plus ce dit plat? Voilà quelques questions pertinentes.

    Avoir un Amour dont nous sommes sures (surs), dont nous savons qu’il (elle) vous aime parce que chaque fois il (elle) vous le montre. Ah bien sûr s’il (si elle) ne vous le montrait plus…? Est-ce de sa faute ou de la vôtre? Il faudrait être imbu(e) pour dire : « C’est de sa faute! ». Ne préfèreriez-vous pas dire que ces fameux incidents d’Amour ne sont pas si graves en de telles conditions? Ces incidents qui souvent parsèment cette vie dangereuse qu’est celle du couple. Vaut-il mieux pardonner quand on arrive toujours à aimer, à goûter aux desserts avec son compagnon, jouir, quand il met tout son art à vous montrer qu’il vous aime ou faut-il vouer son couple à la destruction? Accepter des incidents répétitifs conduirait à la même chose bien entendu mais quand ils restent incidents : savoir pardonner.

    Pour ne pas faire de mal et préserver son couple ne pouvons-nous pas faire appel à l’occupation « privée » de votre mental. Comme pour le plat, le mental ne peux se rassasier du même toute une vie. Il a besoin d’escapade. Alors vaut-il mieux se satisfaire de clicher insipide pour se faire une masturbation bénéfique sans saveur ou construire un jardin secret qui sera habité par un Amour qui transcendera ces mêmes jouissances. Notre couple a fait ce choix. Aimer de plusieurs manières conduit à aimer l’autre. À aucun moment, j’ai ce sentiment de jalousie. Je sais que mon compagnon a vu cette Amour, Chimalis, qui chemine avec lui dans son jardin. Et alors ! Mon intelligence sait exactement où il en est et où elle en est. Deux êtres qui s’accordent à ne pas vouloir faire du mal sont foncièrement bons. Le jour où les couples sauront se parler, discuter sans tricher, ce monde-là ira beaucoup mieux. J’ai un avantage sur mon compagnon grâce à sa malice, (son intelligence), ayant eu une relation amoureuse ( lui il ne baise pas il en est incapable, il lui faut toujours y mettre de l’Amour) il me la fait connaître et à mon tour je lui ai fait l’Amour et elle est restée avec moi. Il a su nourrir mon côté bisexuelle et Aimy, parce que je parle d’elle, Maman de Chloé, a accepté. Lui, mon compagnon, en contrepartie ou pas a construit avec une autre  femme merveilleuse qu’il aime, Chimalis, un « jardin secret » qui n’a de secret que la partie cadenassée du coffre que, par descense, fierté, respect, confiance je ne violerai surtout pas.

    Je dirai donc à Chimalis qu’avec mon compagnon vous devez continuer de vivre votre idylle, heureux car je ne suis pas malheureuse étant toujours si doux avec moi comme l’est votre compagnon que vous aimez aussi. Moi aussi j’ai habité mon mental sans détruire les fondations de mon Cœur. J’ai deux Amours indestructibles, Aimy et lui. Tant qu’il me montrera que je reste aussi importante à ses yeux je serai heureuse.

    J’ai apprécié Chimalis que vous interveniez dans cette espace. Une personne qui fuit à des choses à se reprocher donc pas vous.

    J’aime les belles personnes simples avec de la profondeur humaine comme vous et non ces « m’as-tu vu » qui, comme bien souvent on tout vu, tout fait mais en fait elles ne sont rien que des objets masturbatoires qui remplissent le net. Les vraies personnes sont bien différentes, la preuve en est avec vous.

     

    Flore

     

    Commentaires

    1
    Samedi 10 Mai 2014 à 23:33   Supprimer le commentaire
     
    Chère Flore,

    Je peux vous dire chère car à mes yeux vous êtes une grande dame.
    Avec Yahto, nous avons besoin d'être en équilibre et sur notre balance nous sommes 4, Vous, Lui, Mon compagnon et moi. Nous ne pouvons faire abstraction de nos amours. En fait j'aime deux hommes, lui deux femmes. Il ne faut pas chercher le pourquoi du comment. Peu de gens peuvent le comprendre. Nous avons fixé notre code en décidant de ne jamais faire l'amour en réel. Nous ne voulons pas salir notre amour et nos amours avec l'encre de l'adultère, la tromperie, le mensonge. En cela notre amour et le votre en ressortent encore plus fort. Ils y a plusieurs façons d'aimer ; on peut avoir beaucoup d'amour à donner, et aussi avoir besoin de beaucoup d'amour. Je pense que c'est notre cas.
    Je vous fais un gros bisous d'amitié, qui est aussi une sorte d'amour.

    Chimalis
     
    2
    Dimanche 18 Mai 2014 à 15:04   Supprimer le commentaire
     
    Quand on va au restaurant on est parfois tenté par ce qui se trouve dans l’assiette du voisin et pourtant on se régale avec ce qu'on a dans la sienne!!!!!
    Bisous
    Chris
     
    3
    Lundi 2 Juin 2014 à 04:42   Supprimer le commentaire
     
    J'ai toujours su que vous étiez merveilleuses !
     
    4
    Mercredi 29 Octobre 2014 à 23:51   Supprimer le commentaire
     
    Comme le phare est au bateau; Flore est mère veilleuse des enfants des autres. Belle Dame!
    Aimy et Toi êtes source d’inspiration et j’aime vous entendre.
    Sam

     

    aucun commentaire
  • Merci à vous tous, au nom d’Aimy et de Chloé,

     

    Pour qu’il n’y ait aucune ombre, aucun doute de rejet, aucune animosité entre les êtres je voudrais au nom de mes êtres chères revenir sur une partie très importante qui fait que nous nous respectons tous, y compris les êtres qui se glissent dans nos jardins secrets. Des codes assez strictes font que des personnes arrivent « à voyager » très loin dans leur mental parce qu’ils se sentent importants aux yeux de l’autre, des autres, et que nous nous respectons tous ensemble.
    Le groupe hédoniste que nous formons sait que dans les interactions entre les êtres une constante est de mise : AIMER. Ce verbe qui se décline est riche de sens, à une valeur que nous respectons. Aimer sans tromper, sans tromper au sens Amour et non au sens de passade insipide qui ne laisse aucune trace indélébile dans le Cœur de l’autre. Beaucoup ont du mal à accepter cela.
    C’est aussi la différence entre « baiser » et « faire l’amour ». Lorsque l’autre continu de vous faire sentir que vous êtes toujours tout aussi importante, comment lui en vouloir. Qu’il garde toute son attention envers vous, comment pouvoir le rejeter. Ceci est contraire à toute jalousie. Être jaloux est le commencement d’un doute, d’une non confiance et le couple ira mal. Pourquoi se priver de belles et bonnes choses quand le couple domine TOUTE jalousie et accepte quelques accidents on dira de « parcours ». Des accidents de parcours, qui n’en a pas eu. Avoir des besoins différents fait partie aussi de ses incidents. Pourquoi en effet faire abstinence quand des besoins se font sentir.
    N'y aurait-il que le moyen de tromper l'autre pour assouvir ses joies? Rejeter toute frustration pour AIMER l’autre est une devise hédoniste; aimer sans trahir. Revenons sur la définition de l’hédonisme que beaucoup ne connaissent pas :
     

    « Les plaisirs de l'existence, multiples, varient selon les individus et selon leur éducation. Les penseurs hédonistes ont orienté leur vie en fonction de leurs dispositions propres, mais on retrouve des thèmes communs : l'amitié (thème cher à Épicure), la tendresse, la sexualité libre, les plaisirs de la table, la conversation, une vie constituée dans la recherche constante des plaisirs (cf. Le Gorgias de Platon), un corps en bonne santé. On peut aussi trouver la noblesse d'âme, le savoir et les sciences en général, la lecture, la pratique des arts et des exercices physiques, le bien social…

     

    Dans le même temps, les douleurs et les déplaisirs à éviter sont: les relations conflictuelles et la proximité des personnes sans capacités contractuelles (sans paroles), le rabaissement et l'humiliation, la soumission à un ordre imposé, la violence, les privations et les frustrations justifiées par des fables, etc.

     

    Ainsi, il n'y a pas d'hédonisme sans discipline personnelle, sans ascèse, sans connaissance de soi, du monde et des autres. Les fondations directes d'une philosophie hédoniste sont la curiosité et le goût pour l'existence d'une part, et d'autre part l'autonomie de pensée (et non la croyance), le savoir et l'expérience du réel (au lieu de la foi). La pensée hédoniste a été fermement combattue par les principales religions monothéistes.

     

    Beaucoup de philosophes hédonistes, ou ayant une conception qui s'en rapprochait, ont tenu des postures athées ou agnostiques (Épicure), voire anarchiste (Michel Onfray, revendiquant la société socialiste libertaire comme la modalité politique de l'hédonisme). »(source Wiki)

     

    Nous avons au sein de notre groupe(qui est loin d’être une secte, surtout pas) une vision large des relations humaines, où hypocrisie, mensonge, jalousie, prétention n’existent pas. Nous respectons l’autre dans ce qu’il peut tolérer car nous en discutons librement comme on discute de la recette d’un met.

     

    Nous avançons le terme de « cadaulisme soft », d’échanges allant de mots enflammés, textes, photos, vidéos, waves…dans le partage, le respect. Le besoin de se faire une vie privée sans faire de mal aux autres. La conception de « jardin secret » nait de cette analyse.

     

    Dans notre groupe nous avons des êtres qui appartiennent à ces « jardins secrets ». Nous les acceptons car ils apportent du Bonheur, de l’eau au moulin de l’amour et aident à faire tourner cette roue du Bonheur. Pourquoi se priver de Bonheur quand il est conçu à travers des codes pour éviter de faire mal aux autres. Tout cet équilibre une fois respecté apporte aux Êtres un bien-être et TOUT LE MONDE sait que le bien être appelle un DESSERT : « L’ACTE D’AMOUR » Acte seul capable d’apaiser, de décharger les circuits électriques que le corps a besoin de décharger au sens noble du terme.

     

    Sachez que le Bonheur de nos compagnons passent par leur bien-être et tant qu’ils ne nous abandonnent pas nous pouvons les « prêter » tout en sachant qu’ils apportent aussi aux autres du réel Bonheur.

     

    Les Amours de « jardin secret » nous vous aimons, respectons. Vous ne nous faites aucun mal parce nous savons aussi que vous nous respectez.

     

    Je voudrais donc dire à Chimalis que je connais exactement Yahto et que j’ai pleinement confiance en vous. À vous lire je ressens ce que vous recherchiez et je ne peux qu’être fier de lui.

     

    Chlo a trouvé un équilibre dans son jardin secret avec Maud et cet homme qui partage ce jardin. Cet homme est plein de respect envers leurs compagnons légitimes. De plus les blogs permettent de voir cet autre amour et nous sentons quel bien-être il apporte aux acteurs. Nous vous remercions de votre délicate attention en de si douloureux moments : « Seul l’intelligence des Êtres permet le dépassement de soi-même ». Chlo je t’ai initiée aux plaisirs féminins. Des circonstances de vie m’ont permis de connaître une superbe femme Aimy, ta Maman. Ma bêtise primitive m’aurait donc privée d’une magnifique vie au côté de deux être d’exception. Chimalis je te prête un de mes Amours. Il est capable de t’aimer comme il sait m’aimer, sans jalousie aucune. Je t’embrasse et te respecte.

     

    Aimy et Chlo vous remercient de votre délicate attention. En leur nom j’ai tenu à écrire cette première réflexion. Toutes deux vous êtes des femmes libres; comme je vous aime!

     

    Flore

     

    aucun commentaire
  • Yahto tu m'avais donné ici un accès pour publier si parfois vous aviez des problèmes techniques.

    Si tu trouves mon mot déplacé je ne t'en veux pas de le supprimer 

    Je voulais juste vous laisser à tous un petit message de chaleur, et vous dire que par delà les nuages et les turbulences, il y a le calme et la quiétude qui reviendront. Je sais que vous vous serrez les coudes, mais je sais aussi ce que c'est de perdre un être proche, même si on a eu des différents avec, c'est toujours une partie de passé qui revient comme un boomerang. Je sais que vous êtes plutôt athés et je n'ai pas spécialement de religion. 

    Je voulais juste vous transmettre un peu de douceur et d'amour.

    SURTOUT PRENEZ SOINS DE VOUS

    Chimalis

     

    Chère Chimalis,

    Je n'ai aucun trouble avec ta présence dans mon espace.

    Je sais exactement ce que tu recherches en étant proche de Yahto. Je sais exactement aussi son fonctionnement et ce qu'il recherche. Tout comme toi, tu ne veux faire de mal à personne, mais simplement vivre un "jardin secret" qui te permet de t'évader. Je ne juge jamais le pourquoi du comment (Pour juger il faut savoir...et comme je ne sais rien je ne juge pas!), j'analyse et essaye de comprendre. Avec Yahto et Toi je comprends et n'ai aucune crainte, seul lui vit avec moi comme toi avec ton mari.

    Bisous.

    Flore

     

     

    aucun commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique