• Quand l’intelligence des Cœurs nous achemine vers le Bonheur…

    Merci à vous tous, au nom d’Aimy et de Chloé,

     

    Pour qu’il n’y ait aucune ombre, aucun doute de rejet, aucune animosité entre les êtres je voudrais au nom de mes êtres chères revenir sur une partie très importante qui fait que nous nous respectons tous, y compris les êtres qui se glissent dans nos jardins secrets. Des codes assez strictes font que des personnes arrivent « à voyager » très loin dans leur mental parce qu’ils se sentent importants aux yeux de l’autre, des autres, et que nous nous respectons tous ensemble.
    Le groupe hédoniste que nous formons sait que dans les interactions entre les êtres une constante est de mise : AIMER. Ce verbe qui se décline est riche de sens, à une valeur que nous respectons. Aimer sans tromper, sans tromper au sens Amour et non au sens de passade insipide qui ne laisse aucune trace indélébile dans le Cœur de l’autre. Beaucoup ont du mal à accepter cela.
    C’est aussi la différence entre « baiser » et « faire l’amour ». Lorsque l’autre continu de vous faire sentir que vous êtes toujours tout aussi importante, comment lui en vouloir. Qu’il garde toute son attention envers vous, comment pouvoir le rejeter. Ceci est contraire à toute jalousie. Être jaloux est le commencement d’un doute, d’une non confiance et le couple ira mal. Pourquoi se priver de belles et bonnes choses quand le couple domine TOUTE jalousie et accepte quelques accidents on dira de « parcours ». Des accidents de parcours, qui n’en a pas eu. Avoir des besoins différents fait partie aussi de ses incidents. Pourquoi en effet faire abstinence quand des besoins se font sentir.
    N'y aurait-il que le moyen de tromper l'autre pour assouvir ses joies? Rejeter toute frustration pour AIMER l’autre est une devise hédoniste; aimer sans trahir. Revenons sur la définition de l’hédonisme que beaucoup ne connaissent pas :
     

    « Les plaisirs de l'existence, multiples, varient selon les individus et selon leur éducation. Les penseurs hédonistes ont orienté leur vie en fonction de leurs dispositions propres, mais on retrouve des thèmes communs : l'amitié (thème cher à Épicure), la tendresse, la sexualité libre, les plaisirs de la table, la conversation, une vie constituée dans la recherche constante des plaisirs (cf. Le Gorgias de Platon), un corps en bonne santé. On peut aussi trouver la noblesse d'âme, le savoir et les sciences en général, la lecture, la pratique des arts et des exercices physiques, le bien social…

     

    Dans le même temps, les douleurs et les déplaisirs à éviter sont: les relations conflictuelles et la proximité des personnes sans capacités contractuelles (sans paroles), le rabaissement et l'humiliation, la soumission à un ordre imposé, la violence, les privations et les frustrations justifiées par des fables, etc.

     

    Ainsi, il n'y a pas d'hédonisme sans discipline personnelle, sans ascèse, sans connaissance de soi, du monde et des autres. Les fondations directes d'une philosophie hédoniste sont la curiosité et le goût pour l'existence d'une part, et d'autre part l'autonomie de pensée (et non la croyance), le savoir et l'expérience du réel (au lieu de la foi). La pensée hédoniste a été fermement combattue par les principales religions monothéistes.

     

    Beaucoup de philosophes hédonistes, ou ayant une conception qui s'en rapprochait, ont tenu des postures athées ou agnostiques (Épicure), voire anarchiste (Michel Onfray, revendiquant la société socialiste libertaire comme la modalité politique de l'hédonisme). »(source Wiki)

     

    Nous avons au sein de notre groupe(qui est loin d’être une secte, surtout pas) une vision large des relations humaines, où hypocrisie, mensonge, jalousie, prétention n’existent pas. Nous respectons l’autre dans ce qu’il peut tolérer car nous en discutons librement comme on discute de la recette d’un met.

     

    Nous avançons le terme de « cadaulisme soft », d’échanges allant de mots enflammés, textes, photos, vidéos, waves…dans le partage, le respect. Le besoin de se faire une vie privée sans faire de mal aux autres. La conception de « jardin secret » nait de cette analyse.

     

    Dans notre groupe nous avons des êtres qui appartiennent à ces « jardins secrets ». Nous les acceptons car ils apportent du Bonheur, de l’eau au moulin de l’amour et aident à faire tourner cette roue du Bonheur. Pourquoi se priver de Bonheur quand il est conçu à travers des codes pour éviter de faire mal aux autres. Tout cet équilibre une fois respecté apporte aux Êtres un bien-être et TOUT LE MONDE sait que le bien être appelle un DESSERT : « L’ACTE D’AMOUR » Acte seul capable d’apaiser, de décharger les circuits électriques que le corps a besoin de décharger au sens noble du terme.

     

    Sachez que le Bonheur de nos compagnons passent par leur bien-être et tant qu’ils ne nous abandonnent pas nous pouvons les « prêter » tout en sachant qu’ils apportent aussi aux autres du réel Bonheur.

     

    Les Amours de « jardin secret » nous vous aimons, respectons. Vous ne nous faites aucun mal parce nous savons aussi que vous nous respectez.

     

    Je voudrais donc dire à Chimalis que je connais exactement Yahto et que j’ai pleinement confiance en vous. À vous lire je ressens ce que vous recherchiez et je ne peux qu’être fier de lui.

     

    Chlo a trouvé un équilibre dans son jardin secret avec Maud et cet homme qui partage ce jardin. Cet homme est plein de respect envers leurs compagnons légitimes. De plus les blogs permettent de voir cet autre amour et nous sentons quel bien-être il apporte aux acteurs. Nous vous remercions de votre délicate attention en de si douloureux moments : « Seul l’intelligence des Êtres permet le dépassement de soi-même ». Chlo je t’ai initiée aux plaisirs féminins. Des circonstances de vie m’ont permis de connaître une superbe femme Aimy, ta Maman. Ma bêtise primitive m’aurait donc privée d’une magnifique vie au côté de deux être d’exception. Chimalis je te prête un de mes Amours. Il est capable de t’aimer comme il sait m’aimer, sans jalousie aucune. Je t’embrasse et te respecte.

     

    Aimy et Chlo vous remercient de votre délicate attention. En leur nom j’ai tenu à écrire cette première réflexion. Toutes deux vous êtes des femmes libres; comme je vous aime!

     

    Flore

     

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires de cet article


    Vous devez être connecté pour commenter