• Regard rapide sur ce net...

     Je voudrais apporter ma pierre à deux édifices en référence à deux articles parus sur des blogs amis:

    Je cite un extrait:

    « À force de voir toujours la même personne cela devient banal et n’est plus « attractif ». Une femme doit savoir se faire désirer distiller ses apparitions au compte-gouttes. »

     

    Hors contexte lu au pied de la lettre : Que va dire Yahto de voir toujours la même femme dans son lit depuis euhhhhhhhhh…. « Quand on aime on ne compte pas! » Quant à mes apparitions il y a longtemps que je ne compte plus ses (ces, les) gouttes…(rires taquins)

     

    Le problème n’est, à mon avis, pas exactement celui-ci. Ce que ces personnes ne voient pas c’est qu’elles ne sont qu’une goutte dans les millions de photos qui existent sur ce net. Elles sont des noyées et si elles ne réussissent pas à avoir un fan-club de mâles pour leur répondre, c’est comme si elles se jetaient dans le vide. Ce qu'elles ignorent c'est que dans ce million de photos elles n'existent pas plus que les voisines, il y en a tant et tant de mieux bien souvent étant des photos artistiques et non de piètres photos sans la chaleur humaine qu'un conjoint, un amant pourrait leur porter.

     

    Sur le net il y a trois sortes de personnes :

     

    • Les imbues, les « m’as-tu-vu », les prétentieuses qui se croient les plus belles, irrésistibles alors que bien souvent elles sont moches et mal foutues mais comme ce sont des dindes elles se croient. Je vous avoue que ce genre de poule ne m’intéresse surtout pas.

    • Par contre il y a celles qui sont mal dans leur peau et je dirais qu’elles viennent sur le net en thérapie de groupe. Celles-ci m’intéressent beaucoup plus.

    • Puis il y a les jeunes qui m'intéressent au plus haut point. Sans expérience, ils vont poser des questions, essayant de trouver des réponses, de se construire. Un bon nombre de dindes et de dindons vont donc venir pérorer s’empressant de devenir des « psychologues du sexe » allant de leurs conseils, qui souvent sont de pâle copier/coller du net dangereux car trop incomplet. Souvent ces personnes qui veulent parader de leurs pauvres conseils ont elles-même (eux-même) rater leur vie, se retrouvant à vouloir exister sur ce net, se rassurer qu'ils qu'elles sont des madames ou messieurs je sais tout.

     

    Ce qui est dangereux c’est qu’un grand nombre de macs (propriétaires de sites) ont trouvé à travers toute cette faune à se faire un maximum d'argent, heureusement la concurrence est grande et leurs revenus s'amenuisent tombnt dans l'autodestruction (il n'y a qu'à ller voir leur page de statistiques que l'on trouve sur le net). Mais ils arrivent très bien encore à manipuler ces pauvres êtres leur faisant miroiter des sexualités parallèles qui n’apportent que plus de désarroi en leur tête allant jusqu’à croire que pour s’épanouir il faille devenir à tout prix des adeptes de ces expériences débiles, ne jurant que par elles. (50 nuances, SM, BDSM, D/s etc etc )

     

    Je rejoins Chris : « Combien de com. sincères seront délivrées. » Nous ne le saurons sans doute jamais, mais là n’est pas la question car celles qui reçoivent le compliment croient exister et cela les réanime, pouvant petit à petit leur faire prendre confiance. Alors nous dirons que c’est très bien pour elles.

     

    Comme je l’ai déjà dit ces personnes exhibitionnistes sont bien des personnes qui ne vont pas bien dans leur tête certaines étant même des frustrées. Elles souffrent très souvent d’un manque d’Amour, certaines s’inventant une vie avec des photos souvent pas à elles et pour d’autres d’un manque de sexe ce qui les fait être des mal baisées.

     

    Il est très facile d’apporter des preuves à cette argumentation car regardez le nombre de personnes qui, trouvant l’Amour, disent adieu au net. Mais pour arriver à cela combien d’élu (e) s ? Certainement pas beaucoup. Il est aussi certains que le nombre de femmes fréquentant le net est infime à côté du nombre d’hommes surtout en ajoutant les hommes qui se font passer pour des femmes.

     

    Je reste convaincue que beaucoup de couples ne savent pas ou plus gérer leurs relations par manque d’imagination, manque de discussion, de communication, de confiance, de temps, de respect du jardin secret et qui dit jardin secret ne veut surtout pas dire « tromper l’autre ». Certains couples oublient au fil du temps qu’ils ont été jeunes amoureux et s’usent de par la routine qui les ronge. Beaucoup de femmes aussi portent la responsabilité de cette sclérose ne sachant pas réanimer la flamme du mâle. Un couple, c’est être deux et lorsque ce n’est plus le cas on cherche par tous les moyens à aller voir ailleurs.

     

    Ainsi, le net est devenu le premier lieu où nous rencontrerons tous les paumé(e)s de la terre sans parler des malades mentaux. Mais dans cette jungle, il y a des perles rares. Je vous souhaite de les trouver mais il faut savoir regarder.

     

    Un indice : Mettez le doigt sur leurs contradictions.

    Cher Chris, je reviendrais dans un prochain article concernant plus la télé réalité pour établir un parallèle entre l'empire romain décadent et aujourd'hui pour montrer que rien n'a changé:

    • du pain
    • des jeux
    • du sexe en passant par le Satyricon de Pétrone et le Décaméron de Boccace

     

    Regard rapide sur ce net...

     

     

    Commentaires

    1
    Mardi 16 Juin 2015 à 02:08   Supprimer le commentaire
     
    J'ai adoré vous parler. J'aurais bien aimé avoir une Maman comme vous. Je comprends mieux certaines choses et cet univers qui m'entoure. Merci.
    Maud
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires de cet article


    Vous devez être connecté pour commenter